La France prend une grosse decision contre les étudiants du Niger, Mali et Burkina Faso.

Partage avec tes amis !

La France a récemment pris la décision de suspendre les mobilités étudiantes en provenance du Niger, du Mali et du Burkina Faso, en raison de la crise diplomatique en cours. Selon le journal Le Monde, fin août, les étudiants de ces trois pays ont reçu un e-mail du ministère des affaires étrangères les informant de l’annulation de leur séjour en France.
Le contenu de l’e-mail envoyé par un représentant du ministère de l’Europe et des affaires étrangères indique : « J’ai le regret de vous informer que nous annulons notre soutien pour votre séjour en France, toutes les prestations de Campus France sont annulées (billet d’avion, allocations et assurance santé). »
Cette décision fait suite aux événements survenus à Niamey, au Niger, fin juillet, où des militaires ont pris le pouvoir. Selon le ministère français des Affaires étrangères, la France est la première destination des étudiants subsahariens dans le monde.
En effet, en 2021-2022, près de 92 000 étudiants subsahariens ont choisi la France comme destination d’études, ce qui représente 14% des étudiants mobiles de la région et 23% du nombre total d’étudiants étrangers en France. La France est particulièrement attractive pour les étudiants francophones, avec les 20 premiers pays d’origine des étudiants subsahariens en France utilisant le français comme langue d’enseignement.

Comments

comments

Partage avec tes amis !
La Redaction
La Redaction
Publications: 689

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *