« j’ai perdu mon nom…Il fallait être fort et repartir de zéro.» la grosse révélation de Kizz Daniel .

Partage avec tes amis !
Dans le paysage musical nigérian, Kizz Daniel est aujourd’hui une figure incontournable. Cependant, il n’a pas oublié son sombre passé et se rappelle de l’époque où il touchait le fond. Après avoir quitté sa maison de production, G Worldwide, qui l’a révélé au monde, il a dû tout recommencer à zéro, confronté à l’interdiction d’utiliser son propre nom. Malgré ces obstacles, il a su trouver la force de persévérer.
« J’ai failli abandonner la musique. Après avoir quitté G Worldwide, j’ai perdu mon nom et je pensais me tourner vers d’autres domaines, pas la musique. Mais les chansons continuaient de résonner dans ma tête. Il fallait être fort et repartir de zéro », confie-t-il.
Armé de courage, Kizz Daniel est retourné en studio avec les moyens du bord. Au fil des années, ses efforts ont porté leurs fruits et ses chansons sont désormais écoutées partout dans le monde. En conclusion, l’artiste, proche collaborateur de Davido, offre un précieux conseil à la jeune génération d’artistes émergents.
« Aujourd’hui, je suis reconnaissant de ne pas avoir abandonné. Cher jeunes talents, si vous devez signer un contrat de production, faites appel à un avocat spécialisé dans le divertissement pour tout lire et interpréter. J’ai eu la force de repartir de zéro, mais tout le monde n’en est pas capable », ajoute-t-il.
Cet incroyable parcours de Kizz Daniel, de l’obscurité à la renommée mondiale, est une source d’inspiration pour tous ceux qui aspirent à réussir dans l’industrie musicale. Sa détermination et son conseil avisé servent de guide à une nouvelle génération d’artistes, les encourageant à persévérer malgré les obstacles rencontrés sur leur chemin vers le succès.

Comments

comments

Partage avec tes amis !
La Redaction
La Redaction
Publications: 689