Gabon : L’ex-Première dame Sylvia Bongo incarcérée, pour détournement de fonds publics.

Partage avec tes amis !

Dans un retournement de situation choquant, Sylvia Bongo Ondimba Valentin, l’ancienne Première dame gabonaise et épouse du président déchu Ali Bongo Ondimba, a été incarcérée dans la nuit de mercredi à jeudi. Elle a été placée sous mandat de dépôt à la prison centrale de Libreville, selon des sources judiciaires.*

L’arrestation de Sylvia Bongo fait suite à une confrontation avec Brice Laccruche Alihanga, ancien directeur de cabinet du président déchu, déjà incarcéré depuis octobre 2021. Cette confrontation a eu lieu dans le cadre d’une opération anti-corruption majeure menée par l’ancien régime. Elle est accusée de détournement de fonds publics et de blanchiment de capitaux, des accusations graves qui pèsent sur elle.

Selon l’avocat de Brice Laccruche Alihanga, qui a participé à l’instruction, il s’agit de plusieurs milliards de francs CFA détournés. Cette affaire met en lumière les actes de corruption présumés commis par des hauts responsables du pays.

Il convient de rappeler que Sylvia Bongo avait déjà été épinglée par la justice gabonaise en septembre dernier pour blanchiment de capitaux, recel, faux et usage de faux. Les autorités militaires accusent également son fils, Noureddin Bongo Valentin, d’avoir manipulé Ali Bongo, son père, depuis son accident vasculaire cérébral. Des allégations de corruption, de blanchiment d’argent et de falsification de la signature présidentielle pèsent sur eux.

Noureddin Bongo Valentin, considéré comme un potentiel successeur à la tête du Gabon, a également été arrêté et incarcéré. Il est accusé de haute trahison contre les institutions, détournement de fonds publics, malversation financière internationale en bande organisée, faux et usage de faux, falsification de la signature du président, corruption active et trafic de stupéfiants.

Cette affaire secoue le pays et soulève des questions sur la gouvernance et la corruption au plus haut niveau de l’État. L’arrestation de Sylvia Bongo marque un tournant majeur dans l’histoire politique du Gabon, avec des conséquences potentielles sur l’avenir du pays.

Source: [AA.com](https://www.aa.com.tr/fr)

Comments

comments

Partage avec tes amis !
La Redaction
La Redaction
Publications: 689

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *