Sit-ing devant le CICB: des leaders mis aux arrêts

Partage avec tes amis !

Le mercredi 3 janvier 2024, Une manifestation pacifique organisée par le personnel du Centre International de Conférences de Bamako (CICB) pour exprimer son mécontentement envers la gestion du Directeur Général, Sékou Dissa, a dégénéré en affrontements, entraînant ainsi l’arrestation de plusieurs manifestants, dont le secrétaire général, par les forces de l’ordre.

 Les revendications du syndicat comprennent le paiement de 11 mois d’arriérés, le non-versement des cotisations (INPS et AMO) de février à décembre 2023, le non-paiement des rappels différentiels des grilles salariales du décret N 2022-0074/PT RM du 17/02/2022, le non-paiement des rappels différentiels des avancements d’échelons de 2022, l’absence d’implication du comité de gestion dans la gestion du CICB, la manipulation des activités du CICB et le non-paiement des droits des travailleurs admis à la retraite.

Malheureusement, cinq membres du comité syndical ont été appréhendés par les forces de l’ordre. En réaction, le syndicat a averti que le sit-in pourrait se prolonger dans les prochains jours, voire entraîner le dépôt d’un préavis de grève si ses demandes demeurent non satisfaites.

Source: Malijet

Comments

comments

Partage avec tes amis !
Aziz Haïdara
Aziz Haïdara
Publications: 97

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *