Sénégal : la Cour suprême a rejeté l’appel de Sonko

Partage avec tes amis !

Ousmane Sonko, l’opposant sénégalais, subit un nouveau revers alors que la Cour suprême du Sénégal a rejeté vendredi son appel contre sa condamnation pour diffamation. Cette décision complique ses espoirs de participer à l’élection présidentielle du mois prochain, selon ses avocats.

 La saga judiciaire a débuté en 2021 avec des accusations de viol, entraînant des troubles dans tout le pays. Sonko nie toute faute, attribuant les accusations à des motifs politiques, tandis que le gouvernement l’accuse d’inciter à la violence. Ces affaires ont entravé sa candidature et alimenté des troubles au Sénégal, réputé pour sa stabilité démocratique en Afrique de l’Ouest.

En vertu de la loi sénégalaise, Sonko ne peut participer à la présidentielle tant que sa condamnation est maintenue. Classé troisième en 2019, il est un challenger potentiel dans la course à la succession de Macky Sall, se retirant après deux mandats.

Sonko a récemment déposé sa candidature après avoir été réinscrit sur les listes électorales par un tribunal de Ziguinchor, où il était détenu depuis son arrestation en juillet. La commission électorale examine les candidatures, prévoyant de publier la liste finale des candidats autorisés d’ici au 20 janvier.

Comments

comments

Partage avec tes amis !
Aziz Haïdara
Aziz Haïdara
Publications: 97

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *