Ghana : Six personnes condamnées à mort pour tentative de coup d’État

Partage avec tes amis !

Mercredi 24 janvier 2024, six Ghanéens, dont trois soldats, ont été condamnés à la peine de mort par pendaison pour leur implication présumée dans un complot visant à renverser le gouvernement il y a trois ans. Les neuf accusés, arrêtés en 2021 lors d’une tentative d’essai d’armes à Accra, avaient commandé la fabrication d’armes dans une forge découverte grâce à des écoutes téléphoniques.

Accusés de complot en vue de commettre une trahison, les six ont été condamnés à mort, tandis que trois, dont un ancien responsable de police, ont été acquittés. Le procureur général, Godfred Yeboah Dame, a souligné l’importance du jugement en raison de la gravité de la trahison selon la constitution ghanéenne. Les accusés, membres de l’association « Take Action Ghana, » prévoyaient des manifestations pour renverser le gouvernement.

 Ce procès pour trahison est le premier au Ghana depuis 1963, marquant une décision significative dans un contexte électoral tendu et une série récente de coups d’État dans la région.

Comments

comments

Partage avec tes amis !
Aziz Haïdara
Aziz Haïdara
Publications: 95

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *