Mali : Les responsables placés en garde à vue ont remboursés l’argent pour éviter la prison.

Partage avec tes amis !

La plupart des personnalités incarcérées pour malversations liées aux fonds publics dans le cadre des enquêtes sur la gestion des fonds liés à la COVID ont été libérées. Selon des sources fiables, beaucoup ont commencé à rembourser l’intégralité des sommes détournées sous leur responsabilité. Depuis que la justice a commencé à sévir contre les cas signalés après des audits sur les malversations, le remboursement est devenu courant. Certains se sont engagés à rembourser les sommes manquantes pendant leur mandat dans certains départements.


Cet engagement a permis à certains ministres et à leurs comptables impliqués dans l’affaire de ne plus être inquiétés. Concernant la gestion des fonds liés à la COVID, les enquêtes en cours ont secoué le ministère de la Santé, surtout au sein des structures dont les responsables ont géré les fonds pendant la pandémie. La Brigade du Pôle National Économique et Financier a placé en garde à vue plusieurs personnalités le mercredi 7 Février 2024, pour atteinte aux biens publics, faux et usage de faux ainsi que complicité.


Selon les dernières informations, un grand nombre de ces personnalités ont choisi de rembourser les fonds détournés afin de retrouver leur liberté. Le ministre de la Justice, Mahamadou Kassogué, met actuellement en œuvre les réformes qu’il avait annoncées pour retrouver les fonds de l’État. Selon lui, il était courant que les individus détournent l’argent public pour le placer dans des banques ou d’autres investissements sûrs. Auparavant, la justice était incapable de récupérer les sommes détournées, permettant ainsi aux délinquants financiers de profiter de leur crime après avoir purgé une peine de prison relativement courte.

Comments

comments

Partage avec tes amis !
Aziz Haïdara
Aziz Haïdara
Publications: 97

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *